Vous êtes ici: La vie de l’artiste / Curriculum vitae

Curriculum vitae

1899 Né le 22 août 1899 à Unfinden/Basse-Frankonie. La même année, déménagement de la famille à Heroldsberg près de Nuremberg où le père a obtenu une paroisse.
1916 Durant ses années d’école au lycée Melanchton à Nuremberg, il s’intéresse déjà à l’art de la silhouette, notamment sous l’influence du livre de Martin Knap Trois cents ans d’art de la silhouette en Allemagne paru en 1916.
1917 Commence ses études à l’école des arts et métiers à Nuremberg, élève de Rudolf Schiestl.
1922 Continue ses études à l’Académie des Beaux-Arts à Berlin, élève de Hans Meid, puis élève dans la classe spécialisée de Meid. Lauréat d’un concours organisé par la revue L’Affiche qui lui permet également de vendre deux de ses oeuvres. Parution de la première publication avec ses silhouettes : Le jardin de Dieu, silhouettes de Fritz Griebel accompagnées de chansons anciennes, Nuremberg, éditions Der Bund, 1922.
1924 La Société des arts d’Erlangen présente des oeuvres de Fritz Griebel et de Georg Holl à l’Orangerie. Parmi les oeuvres exposées figurent quelques silhouettes de Griebel.
1925 Griebel fournit 42 silhouettes pour illustrer l’ouvrage d’Ohm Waldbart La petite étoile errante et autres contes de fée pour petits et grands enfants paru aux éditions Kurt Scholtze à Leipzig.
1927 Griebel s’installe comme artiste libre à Heroldsberg.
1928 Parution d’Un poème de Henry W. Longfellow chez Ernst Fromman & Sohn à Nuremberg dans une traduction d’Etta Federn-Kohlhaas et avec des dessins de Fritz Griebel.
1929 120 silhouettes, réalisées de 1920 à 1928, sont exposées à la paroisse Lorenzen à Nuremberg du 12 janvier au 2 février. Une deuxième édition du livret Le jardin de Dieu paraît chez l’éditeur Franken-Verlag Sommer & Schorr à Feuchtwangen.
1930 Du 24 mai au 2 juin 1930, Griebel organise dans son atélier au Château Jaune à Heroldsberg une exposition d’aquarelles, de dessins et de pastels, notamment des paysages des environs de Florence et de la Frankonie.
1931 Griebel organise du 7 octobre au 1er novembre une exposition de ses tableaux et aquarelles des années 1924 à 1931. Elle comprend aussi quelques silhouettes. L’exposition a lieu dans la nouvelle maison, encore inhabitée, de ses parents. Elle se trouve à Heroldsberg dans une rue qui s’appelle aujourd’hui Peter-Vischer-Weg.
1932 L’exposition « Fritz Griebel », organisée par la ville de Nuremberg dans la Norishalle a lieu du 23 novembre au 4 décembre et réunit 40 tableaux ainsi que 120 dessins, aquarelles et pastels.
1932 Griebel est lauréat du prix Albrecht-Dürer de la ville de Nuremberg.
1933 En avril, la Société des arts d’Erlangen organise une exposition Griebel à l’Orangerie qui inclut un grand nombre de silhouettes. Du 5 au 26 novembre, la Société de l’art du dessin organise l’exposition « Fritz Griebel : Voyage en Italie » dans son espace d’exposition au Palais Cramner-Klett à Nuremberg. L’exposition réunit environ 60 aquarelles et dessins et probablement des silhouettes réalisées entre 1929 et 1933.
1935 En octobre, la Galerie frankonienne à Nuremberg présente des oeuvres des peintres Reinhold Pallas, Fritz Burkhard, Eduard Aigner et Fritz Griebel sous le titre « Quatre artistes de la Frankonie ».
1936 La Société Kestner à Hanovre organise une exposition Gerhard Marcks et Fritz Griebel en février ; la Société des arts de Hambourg reprend la partie consacrée à Griebel et la présente dans le cadre d’une exposition du 9 mai au 7 juin. A cette occasion sont montrés des papiers découpés de Griebel.
1937 « Images, dessins, papiers découpés », exposition à Munich, Cabinet de gravures G. Franke, Briennerstraße.
1939 Déménagement à Bamberg. Mariage avec Dr. Gertrud Jensen, médecin.
1940 Service militaire obligé jusqu’en 1945.
1942 Parution de l’ouvrage Fritz Griebel, dessins avec une postface d’Eberhard Lutze chez Staakmann à Leipzig. Le service des arts à Berlin organise, par l’intermédiaire de Gustav Seitz, une exposition de vente avec des silhouettes de Griebel.
1943 Parution de Fritz Griebel, silhouettes comprenant 22 feuilles réalisées en janvier 1940 chez Staakmann, Leipzig. L’excellente qualité d’impression est l’oeuvre de l’imprimérie d’art Ganymed.
1944 Griebel présente un ample choix de papiers découpés dans le cadre de l’exposition « Invités de la Société Albrecht Dürer », organisée par la Galérie frankonienne de février en mars à Nuremberg. C’est en juillet que le Musée des Beaux-Arts de Breslau montre des silhouettes de Griebel.
1946 Griebel est nommé professeur de peintures de paysages et d’arts graphiques à l’Académie des Beaux-Arts de Nuremberg qui à l’époque est encore provisoirement installée au Château Ellingen.
1948 Griebel devient directeur de l’Académie des Beaux-Arts de Nuremberg et garde ce poste jusqu’en 1957. Sous sa direction, planification et construction des nouvaux bâtiments de l’académie à Nuremberg. Il publie des silhouettes dans la collection « Lindauer Bilderbogen » chez Thorbecke
1949 Déménagement de Bamberg à Ellingen.
1953 Déménagement à Heroldsberg.
1954 En novembre, la ville de Worms organise une importante exposition de silhouettes dans la Maison des arts Heylshof.
1957 D’octobre en novembre, la Städtische Kunstsammlung Karl-Marx-Stadt présente au travers de 150 oeuvres l’art du silhouettier Griebel.
1959 Fritz Griebel publie des silhouettes pour lesquelles il a utilisé des types de papier différents et qui sont intitulées « Signes de la chrétienté » chez l’éditeur Laetare à Nuremberg.
1960 La Städtische Kunstsammlung Karl-Marx-Stadt présente un ample choix de 182 oeuvres dans l’exposition « Fritz Griebel, aquarelles et dessins » qui a lieu en octobre. Dans le même mois, la Galleria d’Arte Totti à Milan présente l’artiste à Italie : « Fritz Griebel, Dipinti - Disegni a Matita - Aquarelli - Intaglia in Carta ».
1961 Parution du livret Fritz Griebel, papiers découpés chez Dresdener Verlag der Kultur. L’auteure est Johanne Müller, spécialiste reconnue de l’art de la silhouette sur lequel elle a abondement publié.
1962 La Société des amis des arts Lindau-Bodensee organise l’exposition « Professeur Fritz Griebel-Nuremberg, papiers découpés et tapisseries », au Musée de Lindau du 8 avril au 7 mai. Le « Bateau des livres » à Constance montre en même temps des aquarelles et des papiers découpés à la Maison Thorbecke.
1964 Du 11 avril au 10 mai, la ville de Nuremberg offre une vue d’ensemble de l’oeuvre de Griebel dans une exposition qui a lieu dans la Galerie frankonienne. Elle réunit 150 oeuvres réalisées en 4 décénnies. Parmi les oeuvres exposées se trouvent 23 papiers découpés, réalisés de 1935 à 1961.
1965 « Dons d’honneur, prix d’honneur décorés avec des peintures de Fritz Griebel » - exposition à Hanovre, hall 18 du parc d’expositions, la Manufacture royale de porcelaine de Berlin.
1966 Fritz Griebel prend sa retraite de l’Académie des Beaux-Arts de Nuremberg où il était professeur depuis 1946.
1967 Griebel est nommé membre d’honneur de l’Académie des Beaux-Arts de Nuremberg.
1967 Le North Carolina Museum of Art à Raleigh (Etats-Unis) organise une exposition avec des silhouettes de Griebel.
1968 A l’occasion de l’exposition « Griebel - atelier de céramique Kuch » organisée par l’école professionnelle de Neugablonz, on montre 48 nouveaux papiers découpés de Griebel. En mars et en avril, la Société des arts de Heilbronn présente « Hanna Nagel, dessins à la plume, lithographies - Fritz Griebel, papiers découpés, dessins au crayon ».
1970 La ville de Bamberg et la Société des arts de Bamberg présentent « F. Griebel, tableaux, aquarelles, dessins au crayon, papiers découpés » qui a lieu de février en avril. La Société des arts d’Erlangen organise une exposition dédiée à Griebel dans la Rathausgalerie du 8 septembre au 1er octobre. On y montre des silhouettes réalisées en plusieurs décennies ainsi que des tableaux, des aquarelles et des gravures sur linoléum.
1972 En février, les entreprises Siemens organisent une exposition Griebel à leur siège administratif à Erlangen. Du 1er au 15 novembre, Griebel présente au travers de 50 travaux un aperçu sur ses paysages et son oeuvre dessinée dans Evangelisches Gemeindezentrum à Heroldsberg.
1973 La Petite Galerie à Bamberg montre des silhouettes dans son exposition dédiée à Griebel qui a lieu de mars en avril. Plus de 40 silhouettes sont montrées au cabinet d’estampes de la Kunsthalle de Brême en avril 1973. Du 17 mai au 16 juin, la Galerie du dome Konrad KG à Vienne présente 25 oeuvres de Griebel réalisées en plusieures décennies dans le cadre de l’exposition « Theodor Brün - Fritz Griebel - Josef Wedewer, aquarelles et dessins ».
1976 Fritz Griebel meurt le 29 septembre.
1978 La Société des arts à Gütersloh organise une exposition « Gustav Seitz, sculptures et dessins et Fritz Griebel, papiers découpés » du 30 août au 8 octobre.
1979 Exposition de la Société Albrecht Dürer, Nuremberg du 23 septembre au 10 novembre: « Aspects d’une oeuvre : Fritz Griebel, aquarelles, dessins, peintures », contenant 188 oeuvres.
1980 Exposition dans la Maison Albrecht-Dürer, Nuremberg. On y montre plus de 120 silhouettes des années 20 jusqu’en 1965. (Catalogue : ISBN 3-418-00460-1)
1990 Le Musée Fränkische-Schweiz présente dans le cadre d’une exposition temporaire des images de la Frankonie du 28 juillet au 2 septembre. (Catalogue : ISBN 3-9801694-6-4)
1999 En octobre, les Amis de la culture de Heroldsberg organisent une exposition commémorative à l’occasion du centième anniversaire de Fritz Griebel. L’exposition comprend des tableaux et des silhouettes qui sont en grande partie prêtés par les habitants de la commune. (Un choix fantastique qui indique sur quel trésor les habitants de Heroldsberg veillent.)
2007 A partir du mois de mars, l’atelier Karin Dütz, spécialisé dans l’art de la silhouette, présente plus de 40 silhouettes à Nuremberg. L’exposition « Silhouettes - chef d’oeuvres de cinq décennies » est montrée à l’occasion de l’inauguration de la rencontre annuelle de la Société allemande de l’art de la silhouette.