Vous êtes ici: L’oeuvre / Aquarelles / Historique

L’histoire de l’aquarelle

Elle fait partie tout comme la gouache de la peinture à l’eau. Le terme « aquarelle » désigne une peinture qui est constituée d’un liant, principalement la gomme arabique, de la glycérine et des substances de conservation ainsi que de l’eau pour la diluer. Un trait caractéristique de cette technique est un effet de voile plus ou moins prononcé.

La simplicité de la technique explique pourquoi l’utilisation de la peinture à l’eau fait partie des techniques picturales parmi les plus anciennes. Elle restait dominante jusqu’à l’invention de la peinture à la détrempe et de la peinture à l’huile.

Dans l’Egypte ancienne déjà on utilisait la peinture à l’eau afin de décorer les livres des morts ou les sarcophages en bois. En Europe, c’est Albecht Dürer (1471-1528) qui fait le pas décisif avec ses aquarelles de paysages, d’animaux et de plantes.